La cotisation en mutuelle

Posted on 29 / sept / 2014 in mutuelle santé

Le financement des  organismes de prévoyance sociale dépendent de leurs statuts et de leurs buts. On distingue entre autres les compagnies d’assurance, les régimes obligatoires (Sécurité sociale ou Régime Social des Indépendants), les mutuelles, etc. Ces dernières n’ont pas de but lucratif et sont financées par les cotisations de ses membres.

Les différentes cotisations dans une mutuelle

Il est utile de rappeler que la mutualité existe depuis 1700 sous forme de secours mutuels. Les mutuelles en ces temps-là étaient déjà financées par des cotisations.

Les membres de cet organisme cotisent en fonction de la gamme de contrat  qu’ils ont choisie au moment de leurs adhésions. Le questionnaire médical (questions sur l’état de santé) ne conditionne pas la valeur des frais de souscription.

Dans le cas où les assurances n’imposent pas de questionnaire médical,  elles sont exonérées d’une taxe de 7%.

La détermination de la cotisation dans une mutuelle

Les mutuelles fonctionnent de manière démocratique. Elles privilégient les valeurs d’entraide et de solidarité. Les cotisations ont pour but d’améliorer les conditions de vie des membres.  Elles apportent à ces derniers un soutien financier suffisant pour les soins médicaux.

La gamme de contrat conditionne la valeur des frais de souscription. On distingue les catégories suivantes :

  1. La mutuelle standard : elle rembourse le ticket modérateur à 100%
  2. La mutuelle étendue : elle prend en charge les excédents d’honoraires
  3. La mutuelle « haut de gamme » : elle rembourse jusqu’aux frais réels ainsi que les médecines et les médicaments non couverts par la Sécu.

Chaque organisme a sa propre tarification. Il ne faut pas hésiter à utiliser  un comparatif mutuelle pour choisir son prestataire.